Le monde des plantes

Accueil > Bonne feuille...

Le vinaigre des 4 voleurs

Génial Végétal

Flacon de vinaigre des 4 voleurs au Musée Paul Dupuy à Toulouse
Flacon de vinaigre des 4 voleurs au Musée Paul Dupuy à Toulouse

On raconte que ce furent des voleurs qui découvrirent comment se protéger de la contagion de la peste...

❈❈❈


Il était une fois, dans le sud de la France, des milliers de personnes mourant de la peste.
Quatre voleurs se lamentaient de voir tant de biens tomber en déshérence. Ces possessions sans succession leur seraient bien plus profitables !
Ils se mirent donc au travail, détroussant les cadavres de leurs pauvres fortunes. Malgré les contacts répétés avec les corps contagieux, ils résistaient à l’épidémie.
Un apothicaire de leur voisin remarqua les manœuvres. Voyant ces quatre brigands toujours vivants, il les interrogeât sur leur bonne mine.
Par prudence, garder de bons rapports de voisinage préserve la discrétion. Aussi, en toute confidence, avouèrent-ils s’envelopper d’une lotion protectrice.
En bon commerçant, le pharmacien mit en œuvre le médicament. Et pour garder de bons rapports de voisinage, il donnât à la préparation, en toute discrétion, le nom de son illustre entourage 1.
❈❈❈


Légende ou « storytelling » commercial ? Cette lotion a quoi qu’il en soit traversé les siècles.
C’est un puissant antiseptique que l’on frictionne en cas d’épidémie de grippe, rhume, etc. En compresse, il nettoie les petites plaies externes. Il repousse même les moustiques. 2

Vinaigre des quatre Voleurs

Vinaigre antiseptique

Préparation : — Repos : — Portions : 1 litre

Ingrédients

  • 15 g de feuilles d’Absinthe
  • 15 g de feuilles d’Armoise
  • 15 g de feuilles de Romarin
  • 15 g de feuilles de Sauge
  • 15 g de feuilles de Menthe poivrée
  • 15 g de feuilles de Rue des jardins
  • 15 g de fleurs de Lavande
  • 2 g de racine d’Acore
  • 2 g d’écorce de Cannelle
  • 2 g de noix de Muscade
  • 2 g de gousse d’Ail
  • 4 g de Camphre (facultatif, pas avant 10 ans)
  • 1 l. de Vinaigre blanc

Préparation

  1. Hacher les feuilles et fleurs (fraîches ou sèches), râper les racines, écorces et noix, piler l’ail
  2. Bien les mélanger ensemble
  3. Placer ce mélange dans un récipient refermable en verre coloré
  4. Recouvrir de vinaigre jusqu’à hauteur
  5. Laisser macérer pendant 3 semaines
  6. Filtrer en pressant les ingrédients
  7. Conserver 2 à 3 ans en flacon coloré


1 : Toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes ou ayant existé ne serait que coïncidence. Ou
Toute ressemblance avec la réalité est à imputer à cette dernière — Jorge Volpi

2 : 250 remèdes naturels à faire soi-même, Docteur Claudine Luu, chez Terre vivante